Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution
WhenWhereKite Babaomby
© Isabelle Fabre

Spot de kitesurf Babaomby (hébergements, vidéos, classements, contributions)...

Madagascar - Nord / Babaomby Afrique

28°
28°
28°
28°
27°
26°
25°
25°
26°
27°
27°
28°
de juin à novembre
flat et clapoteux, vagues moyennes. Lagon immense / régulier très fort (plus fort que les statistiques).

les kitemaps des tripers qui contiennent ce spot

11-2015 Suzzo / 05-2014 butagaze / 10-2012 Mojito / 11-2011 VEROKITE / 09-2009 psykokwak / 

Classement
peu importe
au chaud
jan
245e / 68e
fév
216e / 64e
mars
245e / 65e
avr
40e / 11e
mai
27e / 10e
juin
9e / 8e
juil
3e / 3e
août
3e / 3e
sept
3e / 3e
oct
10e / 7e
nov
113e / 31e
déc
233e / 60e

Hébergements

Hébergeurs

Donnez de la visibilité à votre établissement en publiant vos offres d'hébergements sur WhenWhereKite.

img ad

Propose un hébergement

Parce qu'une fois qu'on a choisi la destination, le plus important est de trouver où se loger. N'hésite pas à partager tes bons plans.

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

Hébergements testés et approuvés par les kiters de WhenWhereKite

Aucun hébergement enregistré.

Contributions

Donne ton point de vue sur ce spot

 

L'objectif est de centraliser et d’agréger un maximum d’informations pertinentes sur les spots, essentiellement basées sur le vécu des kiteurs. Ta contribution consolide la connaissance générale des spots. N'hésite pas à participer.

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

windy

18.06.2017 17:44:50

Tout d’abord, on ne vient pas à Babaomby Island lodge, en réalité on y revient !
En effet, force est de reconnaître que c’est une communauté d’habitués qui fréquente régulièrement ce petit havre de paix. Et une fois qu’on y a goûté, on les comprend car les raisons ne manquent pas... d’y revenir : un lodge implanté dans la forêt primaire en bord de mer, un staff adorable et prévenant, une cuisine saine et copieuse, et surtout un spot de classe mondiale :
- avec au choix lagon ou vagues;
- des stats de vent exceptionnelles (souvent sous-estimées) ;
- des couleurs exceptionnelles qui ont donné son nom à la mer d’Emeraude,
- un fréquentation limitée à quelques happy few en raison des capacités d’hébergement limitées sur ce spot isolé.
Les débutants pourront progresser dans le lagon tandis que les wave riders pourront évoluer sur des vagues magnifiques (régulièrement à 3 mètres).
Ici, on peut croiser en navigation tortues, raies, dauphins. On peut se retrouver au milieu d’un banc de petits poissons qui nous saute dessus !
A terre, la luxuriance de la flore et les quelques baobabs rivalisent avec la richesse de la faune : lémuriens, caméléon, bernard-l’hermite, couleuvres…mais qu’on se rassure rien n’est mortel !
Enfin, les contrastes de couleurs sont extraordinaires : ici, c’est cinquante nuances de bleu, le vert de la forêt, le rouge ou le jaune des tsingy…

Côté hébergement :
Le choix est ultra limité car ici on est au bout de Madagascar, autant dire au bout du monde ! Le babaomby island logde offre une très bonne prestation. L’hébergement se fait dans des tentes abritées par des cabanes en bois, l’électricité est grande partie solaire, les sanitaires collectifs. Ce n’est pas le confort d’un hôtel 4 étoiles mais ce sont des conditions bien plus authentiques et proche de la nature avec laquelle on vit au même rythme (lever tôt, coucher tôt). Ici l’internet est limité au strict nécessaire vu le débit. On ne se retrouve donc pas à table avec tout le monde dans la bulle de son monde virtuel : ainsi, on discute, on apprend à connaître les autres et naturellement on fait de belles rencontres.
(site du babaomby island lodge : www.babaomby.com)

Côté transport :
Ça peut être long voire très long…surtout vers la fin !
Babaomby : ça se mérite. De Paris, j’ai mis 29 heures de porte à porte (RER, avions, 4 x 4 et pour finir bateau).
Les vols directs n’existent pas, les compagnies aériennes ne sont pas nombreuses, les connections sont difficiles à optimisées et les prix peuvent vite grimper. Mieux vaut s’y prendre à l’avance. A savoir, si vous passez par Air Madagascar, les vols intérieurs sont ensuite à -50\%.
Cet inconvénient est aussi ce qui explique la préservation de ce site du tourisme de masse : ici, ce n’est pas l’inexorable Kitebeach avec 100 riders sur l’eau!

Côté kite :
C’est physique car le vent est puissant et porte bien : les sauts atteignent vite des hauteurs vertigineuses d’autant plus si on utilise les vagues. Ici, il faut venir avec des petites ailes (6m et 9 m serait le quiver parfait pour les petits gabarits de 70 kg). Des Downwind et Upwind sont organisés : le spot de piscine est à faire impérativement (sinon faudra revenir !) La plage est mitoyenne du lodge : simple et pratique.
Le spot de vague, exceptionnel, est à quasiment 2 bornes en navigation mais les anges gardiens du club veillent au grain aux jumelles pour lancer un rescue avec le jet ski si besoin. Débutants s’abstenir car les vagues peuvent être massives.

Côté « les à-côtés » :
Des petites randos sont organisées par le staff du lodge et permettent d’avoir des points de vue à couper le souffle, découvrir les tsingys, voir les baobabs, les lémuriens…
Possibilité de partir en chasse sous-marine avec Lita, le pêcheur local. Il vaut mieux avoir la condition car il n’est pas là pour vendre du muguet ! Il s’agit d’approvisionner le lodge et tout son staff donc ça pulse, ou plutôt ça palme sévère. Personnellement, j’ai pris une leçon et je ne suis pas novice. On est reveu avec plus de 15 kg de poissons mais c’est la norme apparemment…
La région offre aussi des possibilités pour visiter des réserves naturelles, faire de la rando ou de la plongée du côté de Nosy Be…Un combiné pour faire plaisir au conjoint non kiteur peut être un bon compromis : une semaine de kite et une semaine en vadrouille dans le Nord de Mada.

VEROKITE

28.11.2013 11:20:26

alors là il y a tous les plans d'eau : du clapoteux aux superbes vagues au super flat ! et un dépaysement garantie !! la mer d'émeraude, la bien nommée, une vrai merveille de naviguer sur ces eaux limpides qui offre une grande variété de plans d'eau... la page est... par contre exiguë et je déconseillerais peut être aux grands débutants... séjourner au babaomby lodge est en soit une belle expérience mais assez onéreux pour la destination.. s pour profiter de la mer d'émeraude, il est possible de séjourner au très pittoresque village de Ramada à l'entrée de la mer d'émeraude... des embarcations pittoresque vous embarquerons chaque jour pour le pays magique de la mer d'émeraude... pour l'instant Mada est mon top one destination

Rastagillou

17.11.2013 19:20:04

Babaomby un spot de rêve , une mer d'émeraude incroyable et un stop chez Nicolas au Babaomby Island Lodge , une merveille .
Vent soutenu mais parfois capricieux , down wind incroyable et parfois vagues magnifiques .
Spot a faire une fois dans sa vie .

psykokwak

07.10.2013 16:48:10

Un spot de rêve : immense, très peu de monde (assez difficile d'accès), un vent à décorner les zébus, du flat, des vagues de reef, un paysage extraordinaire, et de l'eau couleur bleu-canard :D Ce spot vaut vraiment le détour !!!

consultations
0depuis avril 2014
0en août 2017
du spot