Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution
WhenWhereKite Le blog

Dossier spécial-Brésil - Bien préparer son trip kitesurf

4191 vueslire l'article

WhenWhereKite - Le blog

Dossier spécial-Brésil - Bien préparer son trip kitesurf

par Aventout le 16.09.2018

WhenWhereKite

Voilà 11 ans que Gaby (Aventout), désormais retraité, passe le temps qu'il veut au pays de la caïpi, du sable et du vent (comprenez le Nordeste du Brésil). Il nous livre dans ce dossier Spécial Brésil ses méthodes, infos, astuces et autres bons plans pour bien préparer son trip. Il a voulu ce guide pratique autant qu'utile, un peu à contrepied des comptes-rendus prêt-à-rêver déjà nombreux sur le Net. Si le Brésil est bien entendu le trip kitesurf qu'il faut absolument faire (et refaire, et refaire...) il nécessite un minimum de préparation et de précaution pour une première fois.

En mise en bouche, cette carte interactive des spots les plus connus donne un aperçu rapide d'un des terrains de jeu les plus exceptionnel au monde.
Meilleure période pour le kite : JUILLET À DÉCEMBRE Y Aller depuis la France / Aéroport de destination: Fortaleza Depuis Paris, Bordeaux, Genève. Marseille, Nice, Lyon avec TAP Air Portugal (anciennement PGA) et Joon

Au départ des villes françaises, c'est la filiale PGA qui assure automatiquement le 1er vol jusqu'à Lisbonne, La TAP finit la liaison jusqu'à Fortaleza. Il y a un seul avion par jour qui part en milieu d'après-midi de Lisbonne pour Fortaleza (6h50 de vol).
Ne pas booker un vol France Lisbonne vers 18h Attention: lors de la réservation, ne pas booker un vol France Lisbonne vers 18h, vous êtes certain de manquer le vol pour le Brésil et de passer une nuit à Lisbonne (sauf si vous n'êtes pas pressé et que vous voulez gagner un peu d'argent : vous pouvez vous faire rembourser intégralement puisque la compagnie n'assure pas la continuité du vol dans les 4 heures).

Depuis peu, il existe un vol direct depuis Paris par Joon Boardbag Dorénavant c'est 23 kg le poids maximal par bagage, jusqu'à 3 bagages en fonction de votre option tarifaire.

Il n'y a plus de bon plan boardbag pour le Brésil, c'est généralement 100€ par trajet. Encore possible d'y échapper avec des bags « Golf » ou carton DIY à l'enregistrement en France, mais impossible lors du retour (au Brésil). Inutile de mentir, dès qu'on est hors format, on est envoyé au scan.
En voyageant à plusieurs, faire «boardbag commun» avec vos boards et partagez les frais, ou bien pensez planche pliable

Meilleur mois pour partir (meilleurs prix) Il faut éviter les périodes de fêtes (Toussaint, Noël, février à cause du carnaval), les prix s'envolent souvent.

Prix moyen du vol A/R: 800€ La bonne période pour partir kiter au Brésil est de juillet à décembre. Mais ça peut rester jouable jusqu'en mars s'il ne pleut pas (on peut compter sur 12/20 nœuds), profiter des 28° dans l'air comme dans l'eau et des prix cassés des pousadas hors saison. Attention toutefois, le carnaval est sacré pour les Brésiliens d'Europe. Ils remplissent les avions en masse. Lorsque l'on trouve un billet A/R France (province) Lisbonne Fortaleza effectué dans la journée pour 600€, il faut l'acheter sans attendre. Trouver moins cher tient du gros coup de bol. 800€ c'est la moyenne, 1200€ c'est souvent le tarif en période de fêtes.

Prendre son billet le plus tôt possible (promos en janvier/ février) si on connait ses dates est la chose à faire.
Je mets toujours une alerte Algofly dès mon retour en France pour la saison suivante Compter sur un billet A/R «last minute» est vraiment risqué. Les avions sont toujours pleins, surtout dans le sens Europe Brésil (sauf cette année, peut-être dû à l'arrivée de la nouvelle compagnie Joon).

Meilleures plage horaire pour débarquer à Fortaleza On n'a pas trop le choix :
La Tap arrive vers 18h30 (heure locale) en heure d'été et 20h30 en heure d'hiver.
Joon arrive vers 17h30.

WhenWhereKite

Aéroport de Fortaleza 1er spot Solutions de transport La nuit tombe vers 18h à Fortaleza. Voyager de nuit reste toujours une aventure au Brésil. Si vous n'avez pas de solution alternative, il est fortement recommandé de passer une nuit à l'hôtel pour arriver entier, frais et dispo le lendemain à sa pousada.
Plusieurs options sont valables : taxi envoyé vous prendre directement par la pousada, location de minibus si vous êtes 5 et plus ou location de voiture. La meilleure option est qu'on (une personne mandatée par votre pousada d'accueil) vienne vous chercher à l'aéroport pour rejoindre directement votre spot.

Prix de la location d'un véhicule 1€ = 4,8R$ environ
1R$ = 0,21€
voir le cours du real actualisé
350 R$ à partager à 4 maxi pour un trajet Fortaleza / Icaraí en janvier 2018.
800 R$ pour un minibus de 15 personnes pour le même trajet.

Bons plans Trouver le «bon taxi» qui vous récupère, vous amène à l'hôtel, vous garde vos bagages et boardbag la nuit, vient vous récupérer à l'hôtel le matin pour votre 1er spot, et en plus vous fait votre change de cash.
Louer une voiture pour 2 reste économique et sécuritaire. Il vous faudra condamner la banquette arrière pour le matos, car peu de voitures de location ont des barres de toit.
Pour trouver le «bon taxi», contactez Gaby en passant par le formulaire de contact du site Circuler au Brésil, ce qu'il faut savoir Les routes s'arrangent d'année en année. Le développement des parcs éoliens et la coupe du monde de foot ont permis à l'État brésilien de mettre un peu d'argent dans les infrastructures.
Faire le plein de carburant en sortant de l'aéroport car les véhicules sont loués réservoir sur la réserve. Toutes les stations restent ouvertes tardivement.
Sortir de Fortaleza la nuit reste un challenge pour celui qui ne connait pas le Brésil. Trouver ensuite la CE 85 qui longe tous les spots jusqu'à Camocin reste aléatoire.
L'application GPS Offline qui fonctionne même hors connexion est une bonne solution pour s'aventurer au plus profond du pays. Pensez à télécharger les cartes avant votre voyage.
Attention aux radars omniprésents sur la CE 85

WhenWhereKite

De spot en spot Transport En buggy soyez toujours 3 ou 4

Se déplacer de spot en spot est plus économique en taxi car votre voiture de location va souvent rester stationnée la majeure partie du temps devant votre pousada.
Louer un buggy pour se déplacer localement reste «périlleux» et assez cher (150/200R$/jour), tombe souvent en panne, consomme 18 litres/100 dans le sable...
Un bon conseil : en buggy soyez toujours 3 ou 4, c'est plus facile pour se désensabler et pousser! Toutes les pousadas ont des buggys ou Hilux pour vous transporter sur les spots. Évitez de jouer au mécano, perdu dans la pampa, à la nuit tombante, au milieu des dunes.
Il est souvent impossible d'aller de spot en spot en ligne directe, même par les plages car elles sont souvent coupées par des rios. Il faut faire des «U» repartir en direction des terres, reprendre la grande route et revenir vers le prochain spot en direction de la mer.
Il faut environ 1h pour faire 50km en voiture.
Temps indicatif en kite entre 2 spots: Si on avance bien, il faut compter 1h30 pour faire 50 km, 3 heures si on prend toutes les vagues.

WhenWhereKite

Vie sur place Argent Ordinairement, la CB est acceptée un peu partout (ce qui ne veut pas dire que vous pourrez payer avec. Tout le monde préfère le liquide). Avoir une Visa ou Mastercard c'est encore mieux. Pas de chèque.
Peu de DAB (Distributeur Automatique de Billets) dans les villages et ils sont fermés la nuit. Prenez du liquide à l'aéroport ou dealez avec votre taxi. Ouvrez des «contas» dans les clubs de kite, restaurants et pousada pour ne faire qu'une CB en fin de séjour, ou alors payez la note d'une grande tablée avec votre Visa et récupérez le cash de vos copains...
Caïpirinha entre 7 et 12R$ suivant le standing de l'établissement. 5/ 7R$ pour la bière, parfois moins Sécurité Fortaleza n'est pas une ville tranquille, on peut même dire que «ça craint» tout comme dans certains secteurs de toutes les grandes villes du monde (demandez à un brésilien s'il a envie de visiter les quartiers nord de Marseille, par exemple). Attention de ne pas se faire suivre avec tout le matos sur le toit jusqu'à la pousada. Les petits villages de vos spots sont très tranquilles. Tout le monde se parle et s'entraide pour peu que l'on soit aimable et poli.

Évitez de vous promener avec des signes extérieurs de richesse : montre ou lunettes de marque, bijoux, etc. Pas de portefeuille lors des sorties : conservez votre argent dans une poche. Y n'y a pas un risque permanent mais, comme partout, l'occasion fait le larron (a oportunidade faz o ladrão).

Pièges à éviter Se comporter comme un touriste français à l'étranger!
Boire l'eau du robinet
Ne pas se protéger du soleil de la tête aux pieds
Naviguer 5 heures le 1er jour et être cramé les 2 jours suivants
Laisser son aile gonflée en plein soleil et vent sans rouler sa barre : les buggys (ou les motos) - qui roulent comme des dingues sur les plages - aiment bien enrouler les lignes autour de leurs essieux. Gare au matos!
Ne naviguer que devant les clubs (dommage de ne pas profiter de l'espace qui vous est offert)
Mettre son PQ dans les sanitaires et ne pas se servir de la douchette (canalisations très étroites)

Y aller avec des non-kiteurs De prime abord, la question peut sembler bizarre, tant le Brésil est synonyme de belles plages de sable, de soleil et de chaleur : tout ce que recherche, a priori, les non-kiteurs qui aiment les vacances au soleil. Cependant, il faut bien noter que les spots se trouvent presque exclusivement dans de tous petits villages où il y a très peu ou pas du tout de boutiques ou d'activités. Jericoacoara loin d'être la règle est plutôt l'exception.

Puis-je amener mon drone ? En théorie, la législation du Brésil interdit les drones sauf s'ils sont achetés sur place (risque de confiscation). En pratique, tous les touristes font voler leurs appareils. Je n'ai pas encore entendu parler d'une seule confiscation (mais il est vrai que je passe mes séjours dans des petits villages).

WhenWhereKite

Budget prévisionnel En cette fin 2018, le réal (R$) la monnaie brésilienne est en chute libre. C'est probablement dû aux problèmes politiques actuels, et ça représente donc une opportunité indéniable pour les ressortissants de la Zone Euro.

Quelques références de prix moyens un vol Europe -fortaleza : 800€
un hébergement pour 4 personnes/ 15 jours dans une casa particular à 100m de l'eau : 800€
un transfert taxi Fortaleza - Icaraí : 80€, 200€ pour Fortaleza-Jeri
Un bon restau le soir sans les boissons : 18€
Une Caïpi : 2,5€
Une location de buggy : 40€/ jour
Si on mange brésilien, les prix sont généralement diminués de moitié.

Pour faire simple, considérons que vous arrivez à booker un vol pas trop cher, que vous n'avez pas d'exigence trop poussée en matière de standing pour votre hébergement et que vous partez en couple (en tenant compte de quelques extras et d'éventuels transport en France pour rejoindre l'aéroport)...

Budget pour un trip de 2 semaines avec transfert sur 2 spots environ 1800 euros par personne.
Budget pour un trip de 3 semaines avec transfert sur 3 spots environ 2500 euros par personne.
Budget pour un trip de 4 semaines avec transfert sur 4 spots environ 2800 euros par personne.

WhenWhereKite

Les spots de kite entre Fortaleza et Barra Grande (environ 400km) Il est pratiquement possible de naviguer sur tout le littoral Cearense. Le problème se pose pour votre voiture suiveuse sur la plage. Elle devra souvent attendre un passeio pour les rios ou faire carrément un détour dans les terres pour vous rejoindre au village suivant.

La législation Eh oui! Elle existe au Brésil dans le Céara mais... n'est pas appliquée. En synthèse l'État brésilien demande aux communes de réglementer la pratique du kitesurf. Dans les faits, seuls quelques communes interdisent la pratique devant le village. Si vous vous décalez un peu, vous n'aurez pas de souci. Idem pour le roulage des véhicules sur les plages : quand c'est interdit il faut respecter la loi impérativement sinon c'est confiscation directe du véhicule et mise en fourrière si on se fait intercepter.

La navigation: marée et vent La configuration des spots change en permanence Au Brésil il y a des marées (on est sur l'Atlantique) avec de gros coefficients. Souvent, à marée haute, la plage disparaît. C'est ce phénomène que l'on peut anticiper qui décide des conditions de navigation. Le vent est omniprésent de juillet à fin janvier, s'il ne pleut pas. Il y a toujours un petit fond d'air de 10/12 noeuds en période pluvieuse de février à juin. Le vent est toujours orienté side tribord (Est) entre 18 et 35 noeuds. Quand il y a 35 noeuds c'est puissant, pas de molle comme chez nous avec le Mistral. En chauffant, les dunes qui composent le relief intérieur amplifient la force du vent dès la mi-journée. Les soirées sont très agréables avec toujours un petit fond d'air.

En synthèse Si vous avez bien lu le paragraphe précédent, vous comprendrez qu'un spot de kitesurf peut se transformer radicalement tout au long de la journée: peu agité à très agité, voire avec des vagues mais, rarement flat pour le côté mer. Généralement, les trips en kitesurf démarrent de Cumbuco car il est préférable d'éviter la ville de Fortaleza avec son port, ses digues, ses plages, ses eaux «douteuses» ainsi que le port industriel de Pécem juste avant Cumbuco.

Les vagues de 1,5 à 3m selon les conditions Attention! suivant les coefficient et les dépressions qui arrivent quelques fois du large, il est possible de se prendre du 2 voire 3 m sur la tête sur certains spots. Habituellement, la moyenne est de 1.5m assez propre à mi-montante.
Si vous aimez les vagues, soyez curieux, un petit tour de votre village à marée basse vous indiquera sûrement où il y a des vagues avec des roches découvertes.

Recommandations en fonction de la marée et la force du vent Taïba sous les falaises en faisant attention aux surfeurs ; Paracuru Québramar et devant les Éoliennes ; Lagoinha à la pointe au vent ; Gajiru, Embuaca à mi-montante et bon coefficient ; Icaraizinho devant le cimetière (attention par gros coefficient, c'est direct dans les cailloux du bord) ou entre les parcs devant les éoliennes ; Sulzon au vent, vagues de sable à marée haute après le club Cabana do kite sous les éoliennes. De la vague aussi à Maceio (ne pas confondre avec Pontal de Maceio) à la pointe au vent, peu connue car fonctionne périodiquement, mais très belle et propre ; Barrinha à la pointe au vent.

Le flat Les inconditionnels du flat se réfugieront derrière les décrochages de plages, les sortie de rios ou les pointes de baies qui abritent souvent les villages. Bien sûr les brésiliens ne sont pas idiots, s'ils ont implanté leurs villages à ces endroits c'est pour se protéger... du vent! Alors attention aux déventes!

Chaussons conseillés Les lagunes Pour ceux qui aiment bien s'entasser dans des pédiluves, vous trouverez votre bonheur dans le Céara, notamment à Cumbuco, Taïba, Lagoinha, Caetanos, Moitas, Patos, Ilha de Gajiru, Préa, Jericoacoara, Tatajuba, pointe au vent de Camocin, Barra Grande avec la sortie du rio et devant les pousadas à marée basse, et bien d'autres encore qui apparaissent et disparaissent en fonction de la saison des pluies. Attendez pour prendre votre tour de manège: timides s'abstenir! Les lagunes intérieures sont en eau douce, les chaussons ne sont pas à exclure (le fond des lagunes est bizarre avec des herbes aquatiques piquantes et probablement... quelques bestioles: on est en Amérique du Sud). Le vent est bien souvent irrégulier car il doit faire son chemin entre les dunes environnantes.

WhenWhereKite

Conclusion Pour être un kiteur heureux au Brésil Je ne reste pas naviguer devant ma pousada, je suis curieux et très souvent je me retrouverai seul au monde pour envoyer tous mes tricks ou mes surfs en tirant 2 bords.
Je respecte les locaux et notamment les surfeurs.
Je roule mes lignes à chaque fois que je sors de l'eau.
Je dégonfle mon aile le temps de manger pour ne pas la faire flapper des heures en plein vent.
Je respecte à la lettre les lois et coutumes locales : le policier brésilien n'a aucun humour.
Je commence mes phrases par «Por favor» même si le reste de la phrase est en «Frantugais», et les termine par «Obrigado» si je suis un homme, et «Obrigada» si je suis une femme.

Bem vindo no Brasil !

À lire en complément, cet article du blog du site Castelo Vendom, tenu par Delphine Braziu qui vit à Parajuru et un autre bon topo sur le Brésil sur le blog d'Isabelle Fabre

L'auteur Gaby kite depuis 1997. Véritable couteau suisse du kite, il partage sa vie entre son home spot dans le sud de la France et le Brésil. Il a le temps de naviguer à sa guise, aussi bien en foil lorsque c'est light, qu'en surf quand il y a des vagues. Il est aussi l'auteur d'un article sur Icaraí de Amontada

Pour toute question ou remarque, merci d'utiliser l'espace des commentaires ci-dessous. Gaby y répondra si vous le demandez gentiment.

Si vous désirez proposer un dossier spécial sur une région que vous connaissez très bien, contactez WhenWherekite.

 

pour proposer un article

Il suffit d'envoyer ton texte à l'adresse info [@] wwkite.fr.

  • Entre 500 et 1000 mots environ.
  • Les photos d'illustration doivent impérativement t'appartenir.
  • Tu dois être inscrit sur le site.

Si ton texte est retenu il sera publié sur le blog et sur la page du spot concerné.

Contributions & commentaires

Donne ton point de vue

 

N'hésite pas à participer...

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

pour contribuer

17.10.2018 14:45:51

Aucune contribution enregistrée pour le moment.

Petites annonces gratuites du kitesurf DEALkites

consultations
0lectures
0classement
de l'article