Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution

Décoller un kitesurf - La fenêtre de vol

2343 vueslire l'article

whenwherekite - Le blog

Décoller un kitesurf - La fenêtre de vol

par Carving le 23.01.2019 - temps de lecture estimé: 4mn

Avant propos

whenwherekite

Si vous êtes débutant et que les explications glanées ici ou là sur le Net - invariablement accompagnées d’un schéma sur une portion de sphère pleine d'axes, de repères, de flèches, etc. – vous laissent coi, cet article est fait pour vous.

L’opération de décollage y est illustrée par de nombreux schémas et vous amène, en douceur, aux concepts de bord de fenêtre et de zones de puissance. Cet article ne fait que décrire les fondamentaux requis pour une première approche théorique du pilotage.

Avant le décollage

whenwherekite

Posé au sol, le kite s’inscrit dans un rectangle.

Pour mettre le kite en sécurité, il faut orienter ce rectangle de façon à ce qu’il soit perpendiculaire à l’axe du vent l’extrados du kite1 doit donc faire face au vent).
Pour éviter qu'il ne s'envole, lester le kite avec un sac de sable

Position pour décoller

whenwherekite

Le pilote doit impérativement se positionner sur l’un des côtés du kite (face à une oreille), dans la zone matérialisée par le rectangle jaune, perpendiculaire à l’axe du vent. Quand il récupère sa barre (après le gréage ou après une pause pour repartir à l’eau), il est rare qu’elle se trouve à l’endroit idéal pour décoller.

Le pilote doit rejoindre une des extrémités de la zone en jaune, sa barre en main2.

Décollage, phase 1

whenwherekite

L’assistant attrape l’aile par le boudin et la redresse pour la poser sur une oreille.
La plus grande vigilance est recommandée : vous ne maîtrisez pas le comportement de l'assistant (ex.: il peut chuter et lâcher le kite)Le pilote tend les lignes de sa barre et procède à leur vérification avant de se hooker.
Cette vérification consiste à s'assurer que les lignes sont claires (correctement connectées sans croisement)

Ajustement de la position du pilote

whenwherekite

Le pilote procède à l’ajustement de sa position pour que ses lignes soient à la perpendiculaire de l’axe du vent. Ce qui permet d'introduire deux notions importantes : au vent et sous le vent. Chacun de ces deux termes décrit une zone définie par rapport à la position d'un point, d'un objet ou d'un individu donné. S'il s'agit du pilote d'un kite dont le vent souffle dans le dos, la zone derrière le pilote est au vent, la zone devant le pilote est sous le vent.
Si le pilote a le vent dans le dos : Au vent : ce qui est derrière le pilote / Sous le vent : ce qui est devant le piloteC’est toujours le pilote qui bouge ; l’assistant ne fait que tenir l’aile. Quand le pilote est à la bonne position (la droite qui passe par le kite et le pilote est perpendiculaire à l'axe du vent), on dit alors que son kite est positionné en bord de fenêtre. Si le pilote sort de la bande jaune (à droite ou à gauche) le kite va s’incliner d’un côté ou de l’autre, indiquant ainsi au pilote que sa position est mauvaise.

whenwherekite

Trop à gaucheLe pilote est trop à gauche par rapport au kite (on peut dire qu'il est au vent du kite à cause de sa position avancée dans le vent). Il doit rectifier sa position en se déplaçant vers la droite.

Le kite à tendance à avancer de lui-même vers la bonne position (BDF2 : le bord de fenêtre qui correspond à la position du kiteur). Le pilote ne doit pas obliger l'assistant à se replacer vers l'axe BDF2. C'est comme si on demandait aux passagers d'un avion de pousser l'appareil vers la piste d'envol. C'est au pilote de faire cette opération (c'est lui qui est aux commandes et qui est censé avoir les compétences requises).
Dans ce cas, le kite peut parfois exercer une pression sur l'assistant difficile à contenir

whenwherekite

Trop à droiteLe pilote est trop à droite par rapport au kite (on peut dire qu'il est sous le vent du kite à cause de sa position reculée dans le vent). Il doit rectifier sa position en se déplaçant vers la gauche.

Le kite a tendance à reculer de lui-même vers la bonne position (BDF2: le bord de fenêtre qui correspond à la position du kiteur). Comme précédemment, le pilote doit rejoindre le bord de fenêtre qui correspond à la position de l'assistant.

SynthèseQuand on débute, la position idéale n'est pas toujours évidente à trouver. L'aile est un bon indicateur : si l'oreille supérieure penche trop à droite ou à gauche, c'est mauvais signe. Dans la pratique, si votre aile ne faseye pas - c'est-à-dire dont la toile ne flotte pas au vent (et qu'au contraire elle est bien tendue) - et que vous avez un peu de tension dans vos lignes, vous pouvez décoller.

Décollage, phase 2

whenwherekite

Sur le kite, on peut définir un point imaginaire situé à l’avant, sur le centre du boudin (ici en jaune).

Ce point nous permet de matérialiser la trajectoire du kite dans l'espace.

On en profite pour poser quelques éléments utiles de lexique (le Spi est le nom donné à l'ensemble de la toile tendue entre les éléments de structure gonflables).

whenwherekite

Lors de l’élévation du kite (au cours du décollage), le point imaginaire va tangenter un plan vertical perpendiculaire à l’axe du vent, aussi appelé le bord de fenêtre
.Lorsque le kite se trouve à la verticale, on dit qu'il est au zénithÉviter de rester l'aile au zénith. Par vent consistant, cette position peut se révéler très dangereuseLe bord de fenêtre décrit un arc de cercle dont le centre est le kiteur, il part du sol, passe par le zénith (le kite est à la verticale) et rejoint le sol, de l'autre côté. C'est la zone où la puissance exercée par le kite est la plus faible. C'est pourquoi on utilise systématiquement cette zone pour décoller ou atterrir un kite.

whenwherekite

Le bord de fenêtre peut être considéré comme un demi cadran d'horloge où le zénith est à 12h.

Cette notation en cadran horaire est utile pour nommer la position du kite.
Les phases de décollage et d'atterrissage sont des périodes critiques qu'il est nécessaire de réaliser avec concentration. C'est le moment où le pilote est le plus vulnérable à cause des obstacles potentiels environnants

La fenêtre de vol ou fenêtre de vent

whenwherekite

Le kite étant relié par les lignes à un point central qui est le pilote, il peut naturellement évoluer, non pas seulement dans un arc de cercle, mais dans tout un quart de sphère situé devant le pilote, appelé zone de puissance. Le contour de ce quart de sphère est le bord de fenêtre, lui-même composé de deux demi-fenêtres : la demi-fenêtre babord (gauche) et la demi-fenêtre tribord (droite).

Plus le kite va au fond de la zone de puissance, plus il se charge en énergie (c'est là qu'il reçoit la plus grande quantité de vent).

whenwherekite

On distingue 3 zones de puissance : faible (située près du bord de fenêtre), moyenne et forte (cœur de fenêtre). En traversant ces zones, l'aile augmente sa vitesse de vol et accroit sa traction. Décoller un kite situé hors la zone de faible puissance c'est s'exposer à un accident grave. Tout ce qui est valable pour le décollage l'est aussi pour l'atterrissage. Ces deux opérations doivent s'effectuer avec le kite en bord de fenêtre.

La théorie et la pratique

 

Dans cet article on donne un certain nombre de tuyaux pour décoller une aile de kitesurf dans de bonnes conditions. Hors les consignes de sécurité qui sont non négociables, dans la pratique, vous découvrirez qu’il faut parfois ajuster un peu la théorie au réel (ne pas être toujours parfaitement perpendiculaire au vent, par exemple). Une fois bien débrouillé, comme dans nombre d’autres activités, vos propres sensations et analyses seront de bien plus fidèles alliées que ce tuto.

Bons rides...

Le tuto de OneLaunchKiteboarding

 

Avec des images qui bougent et en situation : le tuto de Philippe Ancelin.

_____
1. Comme une pièce de monnaie, un kite a deux faces : l'intrados (la face intérieure que voit le kiteur quand son kite est décollé) et l'extrados (la face extérieure du côté du ciel)
2. Pour une meilleure sécurité, il convient de tenir le chicken loop (la boucle de terminaison des lignes avant que l'on accroche au harnais) plutôt que la barre.

Envie d'écrire pour ce blog ou de proposer un sujet ? Envoie-nous un message...



 

pour proposer un article

Il suffit d'envoyer ton texte à l'adresse info [@] wwkite.fr.

  • Entre 500 et 1000 mots environ.
  • Les photos d'illustration doivent impérativement t'appartenir.
  • Tu dois être inscrit sur le site.

Si ton texte est retenu il sera publié sur le blog et sur la page du spot concerné.

Contributions & commentaires

Donne ton point de vue

 

N'hésite pas à participer...

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

pour contribuer

15.11.2019 19:48:05

Aucune contribution enregistrée pour le moment.

Petites annonces gratuites du kitesurf DEALkites

consultations
0lectures
0classement
de l'article