Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution

Permis de kiter

805 vueslire l'article

whenwherekite - Le blog

Permis de kiter

par Carving le 14.07.2019 - temps de lecture estimé: 4mn

whenwherekite

Samedi 13 juillet 2019, un nouvel accident (non mortel) s'est produit au Jaï - Étang de Berre. C'est mon Facebook qui me l'a appris. En temps normal, étant donné le bon mistral annoncé, j'aurais dû être de la fête. Hélas, la migration estivale encombrait copieusement l'A7, mon autoroute préférée. Je me suis contenté de regarder la webcam.

Comme à chaque fois en ces tristes circonstances, on relit un peu les mêmes commentaires, on assiste aux mêmes effusions, on subit les mêmes solutions à l'emporte-pièce, on remémore les mêmes consignes de sécurité... en attendant la prochaine occurrence, inévitable.

Florilège des propositions

 

Permis de kiterArgument : le kiteur obtient un certain nombre de points correspondant à son niveau. Chaque spot affiche à l'entrée le nombre de points minimum requis. Au-dessus tu kites, au-dessous tu rentres chez toi.

Tant la complexité de mise en œuvre saute aux yeux, il n'y a pas lieu de s'appesantir pour révoquer cette proposition. Citons pêle-mêle: la clôture des spots et le contrôle du permis à l'entrée ou au décollage, la remise à niveau du permis chaque fois que le kiteur estime avoir progressé (et Quid si jamais il régresse ?), le quota de points nécessaires qui fluctue en fonction de l'évolution des conditions météo... Bref, une usine à gaz que même le meilleur des meilleurs énarques serait incapable d'imaginer.

Au passage, il faut quand même admette qu'on est un peuple formidable : nous sommes les plus rétifs de la planète à accepter toute forme de réglementation et au moindre problème, au secours l'État ! votons vite des lois, des permis de faire, de ne pas faire, faisons pleuvoir des interdictions... Être Français c'est un copyright exclusif en vigueur dans tout l'univers !

En attendant le permis, il est possible de passer le code.

Panneau Attention Danger !Argument : un panneau à l'entrée du spot rappelant la dangerosité du lieu, etc.

Qui lit les panneaux ? Honnêtement ? Alors oui, les tout-débutants qui se pointent la gorge serrée sur un spot inconnu où ça brafougne sévère, peut-être... Et oui, toute information supplémentaire qui peut, potentiellement en remettre une couche, pourquoi pas ? Qui serait contre, a priori ? À titre personnel, je reste cependant sceptique en pensant au milliard de panneaux de signalisation routière qui, bizarrement, n'impriment pas la rétine des conducteurs (la mienne itou).

Autre chose : un panneau ça coûte et il faut une autorisation. C'est donc souvent à la municipalité (ou à l'organisme d'État gestionnaire du site) de s'en occuper. C'est là qu'est le hic : un élu gère des tonnes de problèmes au quotidien. C'est normal, il travaille avec de la pâte humaine, grande pourvoyeuse d'emmerdements. Si vous venez lui dire qu'il faut mettre un panneau Attention Danger, le kitesurf ici c'est chaud quand ça souffle, il va vous écouter très attentivement mais, risque de prendre une décision un poil trop définitive. On parle de kitesurf, pas de jeu de boules, on parle d'une petite communauté aux us et coutumes un peu bizarres comparés au commun des mortels, et enfin, on parle de gens qui, pour partie, viennent juste chercher le vent là où il souffle, et qui donc par définition, ne sont pas des électeurs potentiels.
Je pousse ici une petite vidéo de la chaîne Kite LabTV où il est aussi question de panneau.

Plus de prévention en écoleArgument : insister d'avantage sur la sécurité lors du stage en école, notamment sur les consignes au décollage et à l'atterrissage.

Oui. Bravo. Bien sûr. Évidemment... et une fois qu'on l'a fait, que le rider a deux, trois, quatre années d'expérience, sinon plus, qu'il se sent, à tort ou à raison, parfaitement débrouillé... que se passe-t-il ? On a affaire à un problème de perte de rémanence d'une information fondamentale. C'est à peu de choses près le même souci que pour le ski hors-piste. Tout le monde sait que c'est dangereux, que même de grands professionnels se font pendre quasi tous les ans... et qu'est-ce qu'on constate ? Un jour de poudre, à part les débutants, tout le monde est en dehors des pistes (moi le premier, j'y ai passé ma vie. Je ne donne pas de leçon, je fais un simple constat).

Reste que l'économie du ski n'est pas celle du kitesurf. Vu des institutionnels, à propos du ski c'est souvent : « Prière de ne pas toucher au grisbi ! », il y a de l'emploi et des investissements colossaux en jeu. Pour le kitesurf c'est très différent, (à peu près) tout le monde s'en tape tant que ça ne pose pas de problème. Si ça en pose, là encore, les solutions les plus simples sont souvent les plus radicales.

Port du casqueArgument : avec l'utilisation systématique du casque on limite la casse.

De mon point de vue, le meilleur argument. Simple, facile, efficace, pas cher. Ça ne résout pas la source du problème ni ne garantit absolument l'intégrité de la personne en cas de fausse manœuvre dangereuse mais, potentiellement, réduit la gravité du crash.

Ceci posé, il faudrait que tout le monde montre l'exemple (un peu comme au ski). Je fais allusion à toutes les publications des marques, celles des leaders d'opinion et autres influenceurs qui inondent les réseaux d'images plus sublimes les unes que les autres. On est dans le registre tête nue, torse-poil pour les garçons, mini-maillot pour les filles, webcam dans une main, mojito dans l'autre (à la Jeremie Tronet), et tout ce joli monde de rider des spots aussi sécures que désertiques que paradisiaques. Bref, on est assez loin du quotidien de l'espèce endémique de nos contrées, le kitus-vulgaris à carapace, beaucoup moins photogénique et donc moins vendeur. Cependant, avant de leur jeter la pierre, convenons que porter un casque sous certaines latitudes n'est pas des plus confortables.

Je ne voudrais donc pas paraître défaitiste mais, cette idée risque de mettre un peu de temps à trouver son chemin chez les responsables de plans com'.

Mais alors que faire ?

 

L'idéal serait un beach marshall. Un spot, un beach marshall. Il gèrerait les décollages et atterrissages, un peu comme le contrôleur aérien régule les avions sur les pistes d'envol. Le problème avec l'idéal c'est qu'il est rarement l'ami du réel.

Alors quoi d'autre ?Nous ne sommes pas si nombreux, d'une part. D'autre part, rares sont les personnes qui ne sont pas sur Facebook, Twitter ou Instagram. Et si tous les groupes, influenceurs, marques, etc. épinglaient en entête de leur page une vidéo de leur choix présentant LA manière safe de décoller et d'atterrir qui obtient le plus large consensus ?

Et pourquoi ne pas créer un hashtag du genre #RideSafeRideHappy et signer avec chaque nouveau post ? pour renvoyer chaque lecteur, encore et encore, à ces règles de sécurité qui peuvent sauver des vies et nous permettre de conserver ces derniers espaces de liberté que sont nos spots.

Il y aura toujours des accidents. Si nombre d'entre-eux resteront imprévisibles, nous connaissons notre vulnérabilité durant ces phases si sensibles du décollage et de l'atterrissage dans le vent fort et rafaleux. Nous avons donc la possibilité de prémunir les moins expérimentés (et les plus rétifs) contre les méchants coups de vent.

L'idée c'est de se prendre en main et tenter de briser la litanie récurrente des mêmes posts stériles consécutifs à chaque accident. Nous sommes tous des consommateurs, mais aussi désormais, des producteurs de médias. Si nous le voulions vraiment, nous pourrions, nous tous à la fois et individuellement, être les promoteurs d'une campagne qui marquerait les esprits et, peut-être, changerait durablement les usages.

À vous de parler...

Envie d'écrire pour ce blog ou de proposer un sujet ? Envoie-nous un message...



 

pour proposer un article

Il suffit d'envoyer ton texte à l'adresse info [@] wwkite.fr.

  • Entre 500 et 1000 mots environ.
  • Les photos d'illustration doivent impérativement t'appartenir.
  • Tu dois être inscrit sur le site.

Si ton texte est retenu il sera publié sur le blog et sur la page du spot concerné.

Contributions & commentaires

Donne ton point de vue

 

N'hésite pas à participer...

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

pour contribuer

05.12.2019 21:53:55

Aucune contribution enregistrée pour le moment.

Petites annonces gratuites du kitesurf DEALkites

consultations
0lectures
0classement
de l'article