Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution
WhenWhereKite Le blog

Écolo, brise grelots ?

WhenWhereKite - Le blog

Écolo, brise grelots ?

par Carving

Tous les radicalismes (religieux, politiques, écologiques...) se ressemblent. Ils réclament un asservissement aveugle à un dogme vécu par les impétrants comme une transcendance. Tombant depuis les confins d’un arrière-monde fait d’idées pures et de concepts éclairés, ils touchent de leurs grâces quelques esprits modelables et façonnables à merci succombant à l’appel de la foi, toujours très prompts à se charger des oripeaux du héraut rédempteur. Dès lors, la raison et le bon sens sont autant de blasphèmes qu’ils ont à combattre. Ces gens au demeurant inoffensifs et plein de bonnes intentions se sentent investis d’une mission : sauver le monde... Sauver les âmes de l’impureté, sauver les blancs des métèques, sauver les oiseaux et les requins des nuisances humaines... autant de combats qui procèdent du même mode opératoire : exclure ce qui n’est pas soi au nom d'une supposée impérieuse nécessité. Pris individuellement, ils ne présentent aucun danger, ils passeraient même pour l’idiot du village dont Van Gogh a immortalisé les traits (vous l’avez ?). Mais rassemblés en meute ils disposent d’un pouvoir de nuisance notable avec toutefois une prédilection pour les cibles faciles. Etre fort avec les faibles et faible avec les forts est inscrit en bonne place dans leur table de la Loi. Ce n’est pas du sadisme mais du pragmatisme. L’écologie ne peut être vécue par ses militants comme un acte joyeux, positif et rassembleur. C’est au contraire l’instrument d’une passion triste qui vise à punir et exclure de la nature les mécréants et les apostats.

Toute forme de dialogue est impossible. N’essayez même pas ! D’une part, parce que vous êtes avec eux ou contre eux. Il n’existe pas d’autre alternative ; d’autre part, parce que vous êtes le problème. Pour ces missionnaires chevaliers donquichottés, l’homme est toujours mauvais, le réel déplaisant et les moulins n’existent pas. Cette Terre n’est peuplée que de géants maléfiques et nuisibles pour la faune. Vos ailes de kite en tissu n’en sont pas, ce sont des épées aux lames effilées qui tournoient et pourfendent l’air... et font peur aux ch’ti noiseaux. La quête de l’écolo est d’éradiquer tout bipède dépourvu de plumes des zones naturelles sauf s’il est affublé un appareil photo et de l’envie irrépressible de shooter pour la dix-millionième fois la gallinette cendrée couvant son oeuf, le tout formant le multipass pour un monde meilleur (comprenez un monde sans homme) de ce néo-clergé et de son totem français, le Natura 2000.

WhenWhereKite

Pourtant, en personne raisonnable, vous vous dites qu’il est toujours possible de raisonner, même le déraisonnable. Vous pensez innocemment que, pour ce qui concerne le petit peuple des glisseurs sur l’eau à la seule force du vent – d’ailleurs souvent très concerné par l’écologie quotidienne, celle du sens commun – les nuisances sont infimes, si jamais elles sont avérées. Vous supputez même qu’il existe des chantiers bien plus prioritaires à vos gesticulations aquatiques. Las, vous allez le faire rigoler (façon de parler, quand on a le cul serré, rire est malaisé. Et puis chez ces gens-là le rire est une obscénité. Si l’on commence à rire des grands principes on finit toujours par rire de Dieu Lui-même et là, patatras, tout s’effondre en dominos, Dieu, la foi, la religion, le dogme, les rites... la vie perdrait alors tout son sens pour ces brebis de nouveau égarées). Bref, le militant écolo va tiquer. D’abord, ses lunettes de myope déforme sa vision à tel point que la paille dans l’oeil de son voisin lui paraît plus grosse que la poutre qu’il a dans le sien. Ensuite, dans une terminologie lexicale tout à fait moderne et donc toute macronienne, il vous rétorquera “En même temps... on peut s’attaquer aux grands problèmes de pollution industrielle ET faire la leçon aux sportifs férus de nature et donc déjà convaincus... Mais on ne va pas se contenter de ça, on va quand même leur fermer quelques spots parce que... c’est bien plus beau lorsque c’est injuste !” Enfin, il vous affirmera la main sur le coeur et la bouche en cul de poule, dans un grand élan de pur œcuménisme social “qu’il n’est pour rien dans les tracas que l’on vous fait”. Que “c’est le préfet qui décide”. Que l’avis de son lobby écologiste “n’est que consultatif“, etc.

Bien sûr il se fout de votre gueule. L’amour des oiseaux (ou des requins) et sa haine de l’humain ne le rendent pas totalement stupide, hélas pour nous. Il fait de l’humour à sa façon. Coquin, il omet de rappeler que l’industrie c’est de l’emploi, et que l’emploi c’est un problème avant tout économique, et donc au départ comme à l’arrivée, une affaire politique qui vole par définition bien au-dessus de sa tête, hors de portée de ses petits bras atrophiés qu’il espère en secret épilés mais aussitôt emplumés (il se rêve en Icare). Pragmatique, il sait que la paille (le fameux rapport fort/faible qui lui permet de jouir ici ou là, de temps à autres, d’un petit résultat propice à provoquer un émoi bien salutaire à contenir sa névrose), la paille donc, se balaie plus facilement qu’on ne déplace les lourdes poutres des usages et des traditions de la clientèle électorale (celle qui fait – et défait - les maires et les députés). Quant aux décisions de fermeture (ou de régulation de circulation) des spots, il plaide avec la même ignominie des politiciens véreux qui, avant de passer devant leurs juges affirment haut et fort à l'orée d'une forêt de micros leur confiance-totale-en-la-justice-de-leur-pays, le fameux et dérivé à l’envi : ni responsable ni coupable.

WhenWhereKite

Mais faisons fi des mots. Prenons un exemple concret pour savoir de quoi on parle et se donner une vague idée du potentiel de nuisance généré par le kitus-méticulus, espèce grégaire et aquaphile (1). Soit le spot du Jaï sur l’Étang de Berre. Ce spot offre un immense terrain de jeu pour le kite et le windsurf. Les jours d’affluence, quand le mistral donne bien, qu’il fait beau et chaud, il est possible qu’il y ait une petite centaine d’ailes/voiles sur l’eau (je n’ai pas de stats, je parle d’expérience). Le gros de la troupe se concentre sur 1km à 1,5km au très grand maximum le long de la grève. D’après un relevé Windfinder (2), le site de Marignane/Étang de Berre a une probabilité de vent >= 4 beaufort de 42% sur l’année. Si on essaie de corriger au doigt mouillé en ne considérant que le vent du nord (le mistral) et vu que la grosse affluence n’apparait que lorsqu’il y a au moins 6 beaufort (21/27 noeuds), on peut sans trop se tromper estimer qu’il y a 20% de jours potentiels susceptibles de provoquer une affluence notable. Ce chiffre est par ailleurs sur-évalué car l’hiver il y a beaucoup moins de “clients” pour se geler les grelots sur les flots. Coupons la poire en deux et retenons 10%.

10% de 365 jours = 37 jours. Les activités nautiques étant des sports diurnes et - d’expérience toujours - pratiquées en masse aux plus belles heures de la journées (comptons 6 heures), le spot du Jaï supporte une affluence remarquable durant 37*6= 222 heures. Dans une année complète on compte : 365*24= 8760 heures. Le ratio 222/8760 = 2,5%.

On pourrait donc estimer, toujours au doigt mouillé : 1,5km de côte de l’étang de Berre (qui en compte environ 70 (3)) est occupé par un groupe notable de glisseurs mûs par la seul force d’Éole (une centaine de personnes) sur une durée maximum de 3% du temps d’une année entière.

Voilà vraiment de quoi nous casser les couilles !

(1) aquaphile
(2) statistiques Windfinder
(3) Pour info, l'étang de Berre accueille toute l'année une raffinerie pétrochimique qui s'étend sur 3km de littoral
Si vous avez du temps à perdre : fil de discussion du forum flysurf

WhenWhereKite

 

pour proposer un article

Il suffit d'envoyer ton texte à l'adresse info [@] wwkite.fr.

  • Entre 500 et 1000 mots environ.
  • Les photos d'illustration doivent impérativement t'appartenir.
  • Tu dois être inscrit sur le site.

Si ton texte est retenu il sera publié sur le blog et sur la page du spot concerné.

Contributions & commentaires

Donne ton point de vue

 

N'hésite pas à participer...

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

pour contribuer

21.11.2017 1:49:39

Aucune contribution enregistrée pour le moment.

Petites annonces gratuites du kitesurf DEALkites

consultations
0depuis avril 2014
0en oct 2017
des spots