Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution
WhenWhereKite Le blog

Paros : du kitesurf, du soleil et de l’ouzo

Paros - Grèce

Paros : du kitesurf, du soleil et de l’ouzo

par Carving

Quoi de mieux qu’une île grecque pour passer des vacances en famille ? C’est la promesse d’un bonheur partagé et de la paix revenue entre kieurs et non-kiteurs du clan. Paros - comme Naxos sa grande soeur – sont idéales pour ça. Ceux qui ont déjà eu la chance de mettre un pied sur ces îles magnifiques sont déjà convaincus. Mais un séjour sur une île grecque ça se mérite. Le voyage est le gros point noir de ce trip. Pour une île qui, sur la carte, semble si proche, on doit y passer la journée. Un départ aux aurores n’y changera rien : vous n’arriverez à destination qu’en toute fin de journée. Atterrissage à Athènes, puis bus jusqu’au port du Pirée (comptez une heure), puis attente interminable sous le cagnard, puis 5 heures de ferry... et si tout fonctionne bien, c’est aux environs de 23h que vous foulerez le sol de Paros. Il y a une variante qui consiste à atterrir à Mykonos à seulement une heure de ferry mais c’est plus cher.

Si le meltem (le vent dominant de NO / NNO) a lui aussi pris ses vacances sur l’île (comme il a ordinairement l’habitude de le faire) vous vous précipiterez sur le spot de la Punda, à l’ouest de l’île. Autant vous avertir : vous ne serez pas tout seul. En juillet et août c’est bondé. La plage n’est pas très longue et, bien évidemment, tout le monde se concentre au même endroit, devant le Paros Kite Center, pour gonfler, naviguer... et montrer à la foule combien on est beau et bon. Si vous aspirez à un peu de tranquillité, vous choisirez de vous installer 100m avant la plage. Ce n’est pas somptueux (des racines épineuses mélangées au sable) mais c’est plus calme. Vous avez aussi l'option à l'exacte opposée, sous le vent.

Paros

Paros fait face à sa jumelle : Anti-Paros (en grec Anti signifie : “en face”). L’espace de navigation est en fait le chenal naturel de deux cents mètres de large environ entre Paros et Anti-Paros. Ca donne un côté sympa et sécure à vos aller-retours. Remontez un peu au vent pour laisser la masse agglutinée des centaines de kites sous votre vent. L’eau a de belles couleurs turquoises et le paysage est superbe (ça y est, à ce stade vous devriez avoir oublié la galère du voyage). Si le vent fait un caprice et tourne au sud (ce qui est assez rare), rendez-vous à Golden Beach au sud de l’île. Si toutefois vous avez l’esprit grégaire et qu’il vous prend le désir de vous rapprocher de la foule, poussez jusqu’au ponton. Le célèbre local du coin, Dimitri Maramenides pour ne pas le nommer, y fait souvent des démonstrations... au milieux des débutants terrifiés. En cas de problème, si par malchance vous devez rentrer à la nage, évitez de poser les pieds aux abords du rivage : y a de l’oursin.

Bien sûr il y a beaucoup de monde mais le cadre est splendide. Pour en profiter un maximum entre deux sessions, vous pouvez aller boire un verre ou manger un morceau au bar, situé au centre du spot. Si vous parvenez à passer commande et à avoir assez de patience pour attendre sa livraison, vous vous régalerez. Les jus de fruits frais sont à tomber. Et puis... la vue sur le spot, juste magique !

Paros

Pour le reste, tout le reste, vous êtes en Grèce, donc un peu au paradis. Des centaines de petits restos sympas, des myriades de petits bistros, des balades, des criques, du bleu, du soleil, de la chaleur le jour, de la douceur le soir... et de l’ouzo ! Pour vos déplacements le mieux est de louer un scooter ou un quad. Pensez à emporter des sangles qui pourront se révéler fort utiles pour attacher votre matos. Pour loger il y a aussi beaucoup de possibilités sur toute l’île à des prix raisonnables (environ 60 euros un studio pour 2 avec petits-déjeuners compris). Voir dans la rubrique Hébergement de cette page ou dans la rubrique Contribution.

N’oubliez pas d’aller faire un tour (ou deux) sur Anti-Paros. Il suffit de prendre le bac (5mn de traversée). Que ce soit Paros ou Anti-Paros, il est possible d’en faire le tour en scooter à la journée (et il reste de la marge). N’hésitez pas à poser les scooters et de partir à la découvertes des criques solitaires qui criblent leurs cotes.

Paros

 
 
 

pour proposer un article

Il suffit d'envoyer ton texte à l'adresse info [@] wwkite.fr.

  • Entre 500 et 1000 mots environ.
  • Les photos d'illustration doivent impérativement t'appartenir.
  • Tu dois être inscrit sur le site.

Si ton texte est retenu il sera publié sur le blog et sur la page du spot concerné.

Contributions & commentaires

Donne ton point de vue sur ce spot

 

L'objectif est de centraliser et d’agréger un maximum d’informations pertinentes sur les spots, essentiellement basées sur le vécu des kiteurs. Ta contribution consolide la connaissance générale des spots. N'hésite pas à participer.

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

Carving

18.08.2014 08:16:01

Paros, l'île sans le vent

Longtemps j'ai rêvé de Paros. Des potes y étaient allés l'année dernière. Ils m'envoyaient des SMS enthousiastes pour me convaincre de les rejoindre mais j'avais déjà pris mes vacances. Alors sur mon écran, je passais des heures à mater les deux formidables webcams du spot, fasciné... par la perspective de ces carrés de verdure semblant vouloir entrer dans la mer. Un cycle plus tard on y est tous retournés. Cette fois j'étais du voyage. Et un beau matin de juillet j'étais dans l'image, debout, face caméras. Cette fois je faisais partie du décor, j'étais à la Punda, j'étais sur le spot, j'étais à Paros.
http://2004.cybex.gr/pls/snow/sr_cam_matrix_one?htmlmacode=parospunda
http://www.beachreport.gr/beachcam/paroskite/

C'était mon premier jour. C'était un vendredi. Il y avait du vent. J'ai gonflé ma 11m. Je n'ai pas mis de néoprène (un rêve dans le rêve), juste un lycra, un boardshort et j'ai creusé un premier long sillon d'écume dans l'eau turquoise du chenal qui sépare Paros d'Anti-Paros (en grec Anti signifie : en face). Un moment de joie pure. Le second jour j'étais en 9m. Le troisième jour j'étais en... scooter. Ensuite j'ai beaucoup, beaucoup roulé.

Cette année le meltem avait pris des vacances. De tout l'été il ne s'est jamais installé. Durant la vingtaine de jours passés sur place, il y a eu seulement 3 journées suffisamment ventées (c'est à dire avec au moins 20 noeuds (au-dessous on s'emmerde quand on fait plus de 70kg, soyons honnêtes).

Le spot
Il se trouve au lieu dit "la Punda" à l'Ouest de l'île. C'est là qu'est situé le Paros Kite Center et ses fameuses webcams. Le vent souffle ordinairement en NO ou NNO, parfois Ouest et rarement Sud (dans ce cas, il est conseillé de se rendre à New Golden Beach au Sud de l'île).
Disons le tout net : ce spot est un gros bordel. Imaginez un couloir de 200m de large environ dans lequel se concentrent 200 ailes, avec des planches, les cours des écoles de kite, des dizaines de kékés made in italia, quelques bateaux ancrés à 5m du bord et Dimitri, le rider pro local, qui fait le show, sautant au-dessus du ponton en terrorisant tout le monde, à commencer par les débutants pour qui j'ai une pensée émue.

La seule façon de survivre à... cette chose, est de partir 50 ou 100m au vent de ce capharnaüm. La plage n'est pas terrible, pleine de racines épineuses avident de vous trouer les pieds et percer les boudins mais la vie y est nettement plus agréable. Une fois à l'eau, remontez encore un peu au vent et là vous trouvez la paix. Alléluia !

À noter qu'il y a un bar vraiment sympa juste au centre du spot. Le genre d'affaire qu'on rêverait tous de gérer. Reste que l'expérience utilisateur, comme on dit dans mon métier, a tendance à vous laisser coi. Comptez 40mn pour passer une commande et à peu près autant pour être servi (j'exagère à peine). À l'unanimité des personnes interrogées, le problème vient d'une organisation à l'image de ce qui se passe sur le spot ("en bordel couvrez" pour ceux qui ont fait l'armée) et à deux ou trois serveuses décérébrées qui, si j'étais méchant et mal intentionné, me ferait penser que dans cette entreprise familiale on a eu recours aux rapports consanguins pour fabriquer plus rapidement du petit personnel.

Où loger ?
J'ai séjourné au Fragoulis Village, déjà référencé sur WWk depuis l'année dernière. Je recommande chaudement et vivement. Accueil et personnel super sympas, petits studios ou suites organisés sur différents niveaux, vue superbe, prix très raisonnable (60 euros le studio pour 2 avec petits déj. compris), possibilité de commander des plats à midi ou le soir, pleins de petits endroits pour prendre un verre entre amis, le tout dans une ambiance calme et apaisée, à 5mn du spot en scooter.

Comment se déplacer ?
En scooter ou en quad. C'est vraiment plus cool que la voiture pour visiter l'île et sa voisine Anti-Paros (un bac fait la liaison tous les 1/4 heure à la Punda). Comptez environ 10 euros par jour pour un scooter (je recommande de prendre un 80cc) et 15 pour un quad (prix négociés pour un groupe d'une quinzaine de personnes et pour 18 jours).

Paros, l'île tranquille
J'ai donc eu le temps de visiter l'île. Elle est superbe. Sa soeur jumelle l'est tout autant. C'était mon premier séjour en Grèce. La comparaison avec la Corse (que je connais très bien) vient naturellement même si la végétation est nettement plus aride, rendant ce gros cailloux grec sorti des eaux plus minéral encore. Qui aime la paix et la beauté nue des paysages, l'architecture simple et dépouillée des maisons grecques (comme autant de petits cubes de féta posés délicatement sur le granit), alors celui-là pourrait envisager d'y poser ses valises pour un plus long séjour, peut-être même pour y vivre.

Le voyage
C'est le point noir. Départ 6h du mat' à l'aéroport de Genève, arrivée à 9h30 heure locale à Athènes (1h de plus). Puis une petite heure de bus pour aller au port du Pirée, puis attente toute la journée dans une chaleur de four, puis le bateau seulement à 17h30 avec une arrivée à Paros à 22h30... Fatigant. À noter qu'il existe des bateaux plus rapides (genre NGV).

Alors, envie d'y retourner ?
Oui mais avec du vent. J'aimais pourtant beaucoup mon scooter de location, j'ai fait de belles balades et ma petite famille a passé de très belles vacances... mais avec un peu (beaucoup) plus de vent elles auraient été probablement inoubliables.

Vent en temps réel sur le spot de la Punda
http://www.paroskite.gr/live-weather-webcam/live-weather/

consultations
0depuis avril 2014
0en août 2017
des spots