Chercher un spot

Entre quelques lettres du nom d'un spot, d'une région ou d'un pays et clique sur un élément de la liste.

Modifie ta contribution
WhenWhereKite El Yaque
© Bernard Germain

Spot de kitesurf El Yaque (hébergements, vidéos, classements, contributions)...

Vénézuéla - Margarita / El Yaque Amérique du Sud

27°
26°
27°
27°
28°
28°
28°
28°
29°
29°
28°
27°
de janvier à mai
clapot. Petites vagues / alizé très stable. En augmentation dans l'après-midi.

les kitemaps des tripers qui contiennent ce spot

02-2011 fundanslabrise / 02-2010 Carving / 01-2009 psykokwak / 03-2007 BastienLABProKiteCenter / 03-2006 Mojito / 01-2005 Aventout / 03-1998 gouaro / 

Classement
peu importe
au chaud
jan
33e / 14e
fév
14e / 7e
mars
6e / 4e
avr
3e /
mai
11e / 5e
juin
23e / 21e
juil
67e / 44e
août
106e / 67e
sept
113e / 66e
oct
90e / 47e
nov
66e / 29e
déc
50e / 23e

Le point de vue de WhenWhereKite

El Yaque, le ventilateur de la caraïbe

par Carving

El Yaque sur l’île de Margarita. Du vent, du vent et encore du vent. Le jour, la nuit, le matin, l’après-midi... du vent, toujours du vent. Meilleur spot du monde en avril et classé 7è en mars. De janvier à mai il est rare qu’El Ventilator prenne du repos. Attention au soleil ! Peaux délicates ou cuirs tannés sans protection vous risquez gros. Dès 11 heures le sable brûle sur la petite plage d’El Yaque. C’est le point noir du spot : il faut gréer sur une aire de quelques dizaines de mètres carrés et il y a beaucoup de monde. En tout cas plus que ne peut en contenir la plage. Autrement dit, les arrivées et les départs sont un peu chauds... sans compter que la plage est protégé par les hôtels et un tertre qui la déventent. Après la zone consacrée au kite c’est le royaume des planchistes et des plagistes. Inutile de penser à empiéter ! Selon les dernières nouvelles, depuis quelques années, suite à un accident, le décollage devrait se faire depuis l’eau et on devrait s’éloigner un peu en nage tractée.

Mais une fois à l’eau, on remontant au vent on accède à un territoire immense bordé par des lagunes. Un régal. Sinon il y a une grande plage à l’entrée d’El Yaque, à l’ouest. Il ne faut y aller que pour kiter. Le sable est assez rustique et l’endroit pas très propre. Le mieux est d’éviter de dériver plus à l’ouest, dans la mangrove. Avis aux amateurs...

El Yaque

À quelques encablures d’El Yaque se trouve la toute petite île d’El Coche. Elle offre une belle zone de flat. L’inconvénient c’est que le vent est off. En cas de problème, pas d’inquiétude ! Il y a plein de petites embarcations prêtes à vous secourir qui n’attendent que ça : que vous dériviez sans espoir de retour. Il vous en coûtera une quarantaine d’euros (quand même). L’ambiance sur l’île est assez festive. Il y a une sorte d’hôtel qui diffuse de la musique plein pot pour ses clients qui pataugent dans la piscine en sirotant des cocktails. Aller à la journée sur El coche vous permettra de changer un peu du spot d’El Yaque. Là encore, il suffit de s’entendre avec un pêcheur pour faire la traversée.

Sur Margarita, il y a plein de petits restaurants sympas. Seul petit bémol : le contact avec les commerçants locaux (hors restauration) n’est pas très chaleureux. Ils donnent l’impression que les touristes les laissent assez froid. Allez boire quelques mojitos le soir sur la plage ou en fin d’après-midi, après votre dernière session. Une manière très agréable de finir la journée face à la mer.

El Yaque

Hébergements

Hébergeurs

Donnez de la visibilité à votre établissement en publiant vos offres d'hébergements sur WhenWhereKite.

img ad

Propose un hébergement

Parce qu'une fois qu'on a choisi la destination, le plus important est de trouver où se loger. N'hésite pas à partager tes bons plans.

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

Hébergements testés et approuvés par les kiters de WhenWhereKite

Contributions

Donne ton point de vue sur ce spot

 

L'objectif est de centraliser et d’agréger un maximum d’informations pertinentes sur les spots, essentiellement basées sur le vécu des kiteurs. Ta contribution consolide la connaissance générale des spots. N'hésite pas à participer.

Pour publier tu dois être inscrit et connecté. C'est par ici...

M'identifier ou m'inscrire immédiatement avec Facebookloader

DrBoB

05.05.2014 21:53:47

Très bonnes stats de vent à El Yaque. Le départ de la zone de kite peut s'avérer un peu technique car le bord est deventé. Le spot est un peu clapoteux quand le vent forci (quand j'y étais ça forcissait toujours en début d'après midi, 25nds +). Mais le matin... et est en fin d'après midi ça restait suffisamment flat pour le freestyle. En face d'el yaque se trouve le spot d'el coche (1/2h en bateau), très facile de s'y rendre pour la journée, et super flat (vent off non rafaleux, avec sécu), un vrai bonheur pour le free style. Dans tous les cas, attention au soleil qui tape très fort ! Coût de la vie très très intéressant quand on change au noir...

windy

17.12.2013 22:44:28

4h10 du mat en Seine-Saint-Denis le 19 janvier 2013: je traine mon boardbag dans 10 cm de neige pour atteindre l’arrêt de bus. Je me dis qu’il va bientôt me falloir des chaînes pour les roulettes de mon sac XXXL…Mais à 4h30, il faut se rendre à l’évidence, le bus... ne passera pas. Heureusement, j’ai les numéros de taxi du coin et dans les 10 minutes, on me récupère : ouf ! Je serai à temps à l’aéroport de Roissy pour l’enregistrement.

Après un petit passage au karcher pour déneiger notre avion, on finit par décoller. Le vol sera court car je fais un stop à Francfort (Reneige !) mais ensuite changement d’ambiance : direction le soleil du Venezuela.

Arrivé à Cararcas, on m’annonce que mon fameux sac est resté à Francfort. Hé là, je dois vous dire que tout fout le camp : Après mes aventures avec Air Portugal en novembre dernier, je pensais être à l’abri des problèmes, d’autant plus que je voyageais ici avec la Lufthansa. Et bien même la compagnie des spountzs a des défaillances !!! Scheisse !

Du coup, je termine mon voyage avec mon petit sac à dos où consciencieusement, j’avais stocké la tenue du parfait touriste : short de bain, T-shirt, casquette et tongues ! (l’expérience Air Portugal a porté ses fruits…) Les vacances peuvent malgré tout commencer à El Yaque sur l’île de Margarita !

Première découverte : la Cocada ! De la pulpe de noix de coco, ajoutée l’eau de coco et de la glace, un peu de vanille puis mixer le tout. Saupoudrer d’un peu de cannelle et le tour est joué. Mais la Cocada peut devenir la Coco loco en y ajoutant du rhum à votre discrétion. Alors Coco loco por favor !!!

Bon malgré quelques bonnes coco loco, les prestations touristiques ont une grande marge de progression… mais je pense réellement qu’il est possible de faire fortune dans ce futur Eldorado : ici le plein de 50 litres de carburant coûte 1 euro ! L’eau minérale est bien plus chère !!! Cet état sud-américain détient des réserves de pétrole parmi les plus importantes au monde. Autant vous dire que ça aiguise les convoitises…Il y a du potentiel mais la situation politique est encore incertaine : le président Hugo Chavez est en soin à Cuba pour un cancer et les nouvelles filtrent peu sur son état de santé…

Le vénézuélien se ballade avec une glacière remplie de bière et de rhum essentiellement, il écoute la musique très fort et conduit vite, voire très vite. Prendre un taxi local est une expérience en soit : il semble que chaque chauffeur ait un lien de parenté avec Prost, Senna ou Schumacher ! Et lorsque pour un dépassement osé, il effectue un signe de croix vers Dieu, vous vous dites pourvu que le tout-puissant entende sa prière malgré les trois ou quatre enceintes qui crachent un son pourri derrière moi ! L’avantage, c’est que même le trouillomètre à 0, tu ne transpires pas car la clim est à fond. Au final, tu t’en tires juste avec une bonne crève alors que t’aurais pu arriver au cimetière : cool !

De son côté, la vénézuélienne est accroc à la chirurgie esthétique. Aux dires d’un pote local, ce pays porte le surnom de « silicone valley ». Ce qui est drôle, c’est qu’elles aiment se faire prendre en photo dans des positions très sexy, y compris dans des bikinis –strings qui ont pour avantage de sécher très vite vue le peu de tissu…Un Eldorado comme je vous disais !

Quoi qu’il en soit, les vénézuéliens sont très sympas et toujours partant pour faire la fête.

Pour le kitesurf – car je venais un peu pour ça quand même – j’ai fini par avoir mon sac deux jours après mon arrivée. Là, c’est parti sur les chapeaux de roues : le premier jour, on est parti en kite sur une autre île située à 10 bornes. Ensuite, les journées se sont enchaînées avec toujours du zef. Ce spot se situe parmi les trois meilleurs au monde en terme de stats de vent : ça souffle 300 jours par an ! Autre particularité, la profusion des oiseaux : pélicans, frégates, sternes…Il y en avait tellement que j’ai pu me prendre pour l’un d’entre eux certains jours, surtout lorsque sur certains sauts je me retrouvais à la même hauteur !
Windy (janvier 2013)

Ian74

11.10.2013 17:27:48

Spot devant l'hôtel un pas a faire et l'eau est la.
Du vent non-stop en hiver 25 nœuds établis le paradis...
Bump and jump au programme, je locaux ont juste un niveau de fou que se soit en wind où Kite et quelque soit leur âge.

Carving

03.10.2013 13:02:24

J'y étais en février 2010. 13 jours de vent ininterrompu, nights & days. 'El ventilator' ne cessait jamais.
Très chaud. Un soleil cruel pour les peaux européennes blanchies par l'hiver. Il est important de se protéger.
La plage du spot à El Yaque est très étroite et un peu déventée. Une autre... plage, plus à l'Ouest, est très longue et déserte mais c'est une vraie poubelle et finit dans la mangrove.

Petites annonces gratuites du kitesurf DEALkites

consultations
0depuis avril 2014
0en oct 2017
du spot